Contact

Phone:+221779535471
Mobile:+221773232249
Football

Copa America-Brésil : Vers un possible boycott de la compétition ?

Face à la décision contestée d’organiser la Copa América au Brésil, la sélection brésilienne songe à ne pas participer au tournoi cet été. Les médias locaux évoquent un possible boycott.

Le sélectionneur brésilien Tite a préféré botter en touche. Interrogé en conférence de presse sur l’organisation de la Copa América (13 juin – 10 juillet) au Brésil, un pays durement touché par le Covid-19, le technicien a refusé de s’exprimer sur le sujet.

Une réponse attendue la semaine prochaine

«Nous avons une opinion très claire, a tout de même admis Tite. Nous la donnerons seulement après les deux matchs» contre l’Équateur (5 juin) et le Paraguay (9 juin), dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. «Les joueurs ont une opinion et ils l’exprimeront en temps voulu. C’est d’ailleurs la raison de l’absence de notre capitaine» , a-t-il ajouté en faisant référence au milieu du Real Madrid, Casemiro, qui était censé participer à la conférence de presse. L’absence de Casemiro et les propos de Tite tendent à confirmer l’opinion négative de la Seleçao au sujet de l’organisation de la compétition au Brésil pour pallier les désistements de l’Argentine et de la Colombie. Selon Radio Gaucha, une radio basée à Porto Alegre, les joueurs brésiliens évoluant en Europe auraient même demandé à ne pas disputer cette Copa América ! On se dirige donc vers un possible boycott du tournoi pour les Auriverde.

Un «championnat de la mort»

Lundi, la Confédération sud-américaine (Conmebol) avait surpris tout le monde en annonçant la délocalisation du tournoi au Brésil, grâce à l’accord du président Jair Bolsonaro, très critiqué pour sa gestion de la crise sanitaire. Le Covid-19 est particulièrement meurtrier au Brésil, qui dénombre près de 470 000 morts et s’attend à une troisième vague dans les prochaines semaines. Mardi, le sénateur Renan Calheiros avait même parlé d’un «championnat de la mort» .

Laisser un commentaire