Contact

Phone:+221773232249
Mobile:+221772021194
Auto-Moto

GP du Brésil : Verstappen, Gasly, Hamilton… Les réactions après la course sprint…

Après la course sprint du Grand Prix du Brésil, remportée par Valtteri Bottas, place ce dimanche à la vraie course. Les Français Gasly et Ocon partiront en 4e ligne, alors qu’Hamilton partira lui de la 10e place. Retrouvez les réactions des pilotes après l’épreuve de samedi.

Valtteri Bottas a remporté ce samedi soir la course sprint du Grand Prix du Brésil devant Max Verstappen. Le pilote Mercedes a profité d’un excellent départ pour ravir la première place au Néerlandais.

Longtemps à ses trousses, le pilote Red Bull n’est pas parvenu à doubler son concurrent. Carlos Sainz, auteur d’un excellent début de course, s’élancera en deuxième ligne juste devant Sergio Perez. Les deux Français, Pierre Gasly et Esteban Ocon, ont terminé la course sprint respectivement au 8e et 9e rang. Retrouvez les réactions des pilotes après cette troisième course sprint de la saison.

« J’espère être plus proche des McLaren et des Ferrari. »

Charles Leclerc (MON/Ferrari), 5e de la course sprint qualificative :

« J’ai eu du mal à faire fonctionner les pneus medium à l’avant. J’avais du survirage et du grainage. Il faut comprendre ce que je peux faire de mieux et ce qu’on peut faire de mieux en équipe demain (dimanche) pour ne pas avoir ces problèmes. Je crois que les températures seront différentes. Aujourd’hui (samedi), c’était plus frais. Plus c’était frais et plus j’avais du mal avec l’avant, mais c’est comme ça… »

Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri), 8e de la course sprint qualificative :

« Au départ, il s’est clairement passé quelque chose qu’on n’avait pas prévu. C’était horrible. Le temps de réaction était bon, je crois, mais dès que j’ai accéléré, j’ai eu beaucoup de patinage et j’ai perdu 3 positions au virage 1 (il était 4e sur la grille, ndlr). Ensuite, j’ai essayé de suivre le rythme de Norris et des Ferrari mais on était juste plus lents. J’ai perdu doucement du terrain et, à la fin, c’était vraiment très dur sur les pneus tendres. On verra ce qu’on peut faire mieux demain (dimanche). On part 7e avec la pénalité de Lewis Hamilton. J’espère être plus proche des McLaren et des Ferrari. »

Verstappen ironise sur son amende

Esteban Ocon (FRA/Alpine-Renault), 9e de la course sprint qualificative :

« (Sur son choix de pneus tendres) Ça a payé ! J’ai dépassé Fernando (Alonso) au départ et Daniel (Ricciardo) aux virages 1 et 2. Ça a été une course solide. AlphaTauri nous a pris un tour au Mexique (dimanche dernier) mais, cette fois, on a réussi à leur mettre la pression. Trois ou quatre tours de plus et j’aurais probablement doublé Pierre Gasly. Il faut continuer à attaquer demain (dimanche). On part 8e, c’est très positif. Ça donne confiance après deux courses pas faciles. On est contents de voir que ça marche comme ça devrait. »

Lewis Hamilton (GRB/ Mercedes), 5e de la course sprint qualificative :

« Je ne savais pas ce qui était possible, a réagi l’Anglais de 36 ans au micro de Sky Sports. Je n’avais pas fixé de limite ou de maximum. En queue de peloton dans le tour de formation, j’ai peut-être entrevu P10 et j’ai pensé que c’était mon but. Soudain, je me suis mis à grignoter des places bien plus vite.

Je ne peux laisser tomber. C’était éprouvant. Alors que l’équipe travaillait avec les commissaires sportifs, je me concentrais sur le mien avec mes ingénieurs. À garder le moral au plus haut et à simplement me concentrer sur mon job. Sans y penser (à la pénalité). Je ne pouvais laisser ça me freiner, je devais garder la tête froide. Je me suis focalisé sur ce que je devais faire. »

Max Verstappen (2e de la course sprint du GP de Sao Paulo, Red Bull) au micro de Sky Sport :

« On peut voir exactement ce que j’ai fait sur la vidéo. Je regardais simplement l’aileron pour voir à quel point il était flexible à cet endroit-là. Vous savez qu’au début de la saison, nous avons tous dû changer un peu les ailerons arrière à cause de leur affaissement.

Mais on dirait qu’il y a toujours quelque chose qui s’affaisse (sur la Mercedes) et c’est pourquoi je suis allé jeter un coup d’œil. Nous suspectons qu’il y ait quelque chose. Je pense qu’il se passe encore quelque chose avec le plan principal (de l’aileron), qui s’ouvre et leur donne plus de vitesse de pointe. J’ai regardé l’aileron arrière et il y a clairement quelque chose qui se passe. Je dois payer (l’amende). Ils (les officiels) peuvent aussi m’inviter à dîner, je paierai encore. Ils peuvent s’offrir un bon dîner avec beaucoup de vin. J’espère du bon vin, cher, ce serait chouette. »

Laisser un commentaire