Contact

Phone:+221779535471
Mobile:+221773232249
Basket

La légende du Basket espagnol, Pau Gasol met un terme à sa carrière

L’ancien joueur des Los Angeles Lakers, deux fois champion NBA, avait fait son retour dans son club formateur de Barcelone.

Une légende du basket européen et double champion NBA s’est retirée officiellement des parquets, mardi 5 septembre. Pau Gasol a mis un terme à sa riche et longue carrière après avoir mené la génération des « ninos de oro » espagnols sur les toits d’Europe et du monde, allant même jusqu’à rivaliser avec les invincibles Américains aux Jeux olympiques.

Trois titre européens avec la Roja

C’est un géant catalan qui s’en va : trois fois champion d’Europe, l’aîné des frères Gasol est aussi monté sur la plus haute marche du podium du Mondial en 2006, mais les deux finales épiques perdues contre les successeurs de la « Dream Team » aux Jeux, surtout la première en 2008 à Pékin face à Kobe Bryant et LeBron James, sont peut-être les accrocs les plus saillants de son incroyable parcours.

Bien entouré par la génération de ces « enfants en or », son grand ami Juan Carlos Navarro, son frère Marc Gasol, qui a eu lui aussi une brillante carrière en NBA, ou encore Rudy Fernandez, c’est bien lui qui a fait de l’Espagne la première puissance européenne du basket au XXIe siècle. Il occupe une place éminente dans le panthéon du basket continental aux côtés des légendes Dirk Nowitzki, Drazen Petrovic, Toni Kukoc, et de son « meilleur ennemi » Tony Parker.

La France du basket se souviendra des misères que le pivot/ailier fort catalan (2,16 m) avait fait aux Bleus en demi-finale de l’Euro-2015 : avec 40 points et 11 rebonds, Gasol avait signé le meilleur match international de sa carrière. Deux jours plus tard, il décrochait l’une des onze médailles internationales qui garnissent son large palmarès.

Grand ami de Kobe Bryant

Ultra-dominant dans le basket Fiba, Pau Gasol est aussi l’un des Européens qui ont le plus marqué l’histoire de la NBA, où il a notamment réussi un doublé (2009, 2010) avec les Los Angeles Lakers de Bryant.

Après avoir raflé le championnat d’Espagne et la Coupe du Roi la même année (2001) avec son club de coeur, le FC Barcelone, Gasol fait le grand saut, encore tout jeune (21 ans), vers l’Amérique. Il est drafté en troisième position par les Atlanta Hawks, qui l’envoient immédiatement aux Memphis Grizzlies.

Le grand Pau fait alors goûter son jeu très « européen », s’appuyant sur de solides fondamentaux techniques, aux intérieurs de NBA. Après quelques années d’adaptation, il s’étoffe physiquement, acquiert un shoot fiable, et sa mobilité fait des ravages dans les raquettes.

Il devient le leader des Grizzlies dès 2004 et en 2006 il décroche la première de ses six sélections pour le All Star Game. Le match des étoiles 2015 laissera une photo pour l’histoire: l’entre deux initial entre l’équipe de l’Est et de l’Ouest est disputé entre Pau Gasol… et Marc Gasol.

Retour au Barça

Après sept saisons à Memphis, Bryant l’appelle à ses côtés aux Los Angeles Lakers. C’est le début d’une forte amitié entre les deux stars. « Je n’ai pas de mots pour le décrire suffisamment bien. Ce gars est incroyable. C’est simplement un immense joueur, on n’aurait pas gagné sans lui », l’avait encensé Bryant le soir du titre de 2010, dix ans avant son décès dans un tragique crash d’hélicoptère, en janvier 2020. Pau deviendra même le parrain d’une des filles de Bryant.

Gasol quittera les Lakers en 2014, puis enchaînera des postes de lieutenant expérimenté aux Chicago Bulls (2014-2016), aux Spurs (2016-2019), à Milwaukee et à Portland (2019), sans connaître le même succès et en étant diminué par une fracture à un pied. Il terminera sa carrière dans son club de coeur, le FC Barcelone (2021), après avoir échoué une dernière fois aux JO de Tokyo.

Figure du sport espagnol à l’international, Gasol reste très engagé dans son pays de naissance : avec la légende du tennis Rafael Nadal, Gasol a par exemple contribué à lever près de 14 millions d’euros en faveur de la Croix-Rouge en juin 2020, en pleine pandémie de coronavirus.

Laisser un commentaire