Contact

Phone:+221779535471
Mobile:+221773232249
Football

Liga : Le FC Barcelone dominé au Nou Camp par son rival madrilène

Alaba va se souvenir de son premier Clasico ! Grâce notamment à un véritable bijou de l’Autrichien, le Real Madrid a dominé le FC Barcelone (2-1) au Camp Nou ce dimanche pour le compte de la 10e journée de Liga.

Dans un Camp Nou bouillant, les Blaugrana réalisaient une entame sérieuse avec une belle capacité à conserver le ballon. Bien trop passifs, les Merengue subissaient les débats pendant un bon quart d’heure sans pour autant concéder la moindre occasion. Sur un tout petit rythme, le match était réveillé par Vinicius, qui s’écroulait dans la surface après un festival mais l’arbitre ne bronchait pas. Dans la foulée, le Barça se procurait la première grosse opportunité de la partie avec une frappe de Dest, seul devant Courtois, envoyée dans les tribunes !

Et sur un contre, Alaba, à l’origine de l’action avec la récupération du ballon, était décalé par Rodrygo et décochait une frappe magnifique pour tromper ter Stegen (0-1, 31e). Quel tir ! En réaction, Piqué tentait de sonner la révolte, mais sa tête, sur un corner, était trop croisée. Jusqu’à la pause, la Maison Blanche gérait les débats avec une maîtrise face les offensives adverses, dont une belle intervention d’Alaba devant Fati dans la surface.

Au retour des vestiaires, les Blaugrana revenaient avec de bonnes intentions et Courtois s’interposait sur un tir trop tendre de Fati. Sans s’affoler, le Real se regroupait avec un bloc bas avec une volonté claire de piquer sur des attaques rapides. Le Barça frôlait d’ailleurs la catastrophe avec un retour salvateur de Dest, coupable au début de l’action, pour rattraper Vinicius dans la surface. Dans la foulée, Benzema, servi superbe par Modric, avait aussi l’opportunité de faire le break, mais sa reprise terminait dans les bras de ter Stegen.

Sans donner l’impression de forcer, les hommes d’Ancelotti maîtrisaient des Catalans très peu inspirés à l’approche de la zone de vérité. Malgré les changements de Koeman, le Barça ne gagnait absolument pas en créativité et restait tout simplement inoffensif. Dans une fin de rencontre insipide, le Real gérait tranquillement le jeu et punissait Barcelone sur un contre avec une frappe d’Asensio repoussée par ter Stegen sur Vazquez (0-2, 90+4e) ! Malgré une réaction avec un but d’Agüero, sur un centre de Dest, le Real empochait une victoire méritée.

Laisser un commentaire