Contact

Phone:+221773232249
Mobile:+221772021194
Basket

Liz Mills, coach australienne au cœur du basket africain

Retour sur l’Afrobasket masculin 2021. En effet, les projecteurs étaient braqués sur une personne particulière. La raison ? Il s’agit de la première femme à avoir coaché une équipe masculine, Liz Mills.

Elle est devenu lors de ce tournoi, la première femme à entrainer un effectif masculin, celui du Kenya. Mills a guidé les Morans vers un succès contre le Mali et la participation au tour qualificatif pour les quarts de finale, passant de très peu à côté de la qualification avec une courte défaite contre le Soudan du Sud (58-60).

Sa participation à cette compétition majeure africaine montre que les femmes ont aussi leur mot à dire. « Il y a beaucoup de jeunes filles et de femmes qui me contactent pour me dire. Tu es l’exemple dont nous avons besoin. », a- t-elle fait savoir.

Selon elle, coacher le Kenya ouvre la voie aux femmes soucieuses de faire une carrière dans ce milieu. « J’essaie d’être le plus visible possible, même si je n’aime pas les réseaux sociaux, dit Mills, car je veux que les femmes et les filles puissent se dire que si Liz peut le faire, je peux le faire aussi, surtout dans un tel environnement. L’Afro­basket est un univers dominé par les hommes, je souhaite donc qu’ils fassent preuve de plus d’ouverture envers les femmes. Ils en sont capables. La voie a été ouverte. »

Mills pense que cette expérience va aider d’autres femmes à être vu équitablement par rapport aux hommes. « Il n’y a plus d’excuse dorénavant, note-t-elle, j’ai ouvert une porte et je veux que davantage de femmes en franchissent le palier. Cela fait 10 ans que je suis sur le continent africain et que j’ai été adoptée par les joueurs et les coaches africains, indique-t-elle, c’est plutôt le reste du monde qui semble surpris par cette situation. », a- t-elle conclu.

Laisser un commentaire