Contact

Phone:+221779535471
Mobile:+221773232249
Football

Mercato : Tottenham a refusé 116 M€ de Manchester City pour Kane !

Pour s’attacher les services du buteur de Tottenham Harry Kane, Manchester City a réalisé une première offre XXL avec un chèque de 116 millions d’euros et la possibilité d’intégrer plusieurs joueurs à cette transaction. Une proposition repoussée par les Spurs… 

Le feuilleton Harry Kane risque d’agiter ce mercato d’été. Depuis plusieurs semaines, on sait que l’attaquant de Tottenham souhaite rejoindre une formation plus huppée à l’occasion de cette période des transferts. Immédiatement, l’international anglais a suscité les intérêts de nombreux cadors, essentiellement en Premier League. Et de son côté, le joueur de 27 ans se montre visiblement séduit par la possibilité de rejoindre Manchester City.

City a dégainé une offre XXL

Sur ce dossier, le champion d’Angleterre a d’ores et déjà lancé une première offensive ! D’après les informations du journaliste de The Guardian Fabrizio Romano ce lundi, les Citizens ont réalisé une première offre officielle avec un chèque de 116 millions d’euros et aussi la possibilité d’intégrer plusieurs joueurs à cette transaction. Une proposition repoussée par les Spurs ! Sur le papier, il s’agit pourtant d’une très belle offre pour le meilleur buteur et passeur de l’exercice 2020-2021 dans le championnat d’Angleterre. Mais sans surprise, le président du club londonien Daniel Levy n’a tout simplement pas l’intention de vendre Kane cet été et veut tout faire pour le retenir, en affichant notamment de grosses ambitions dans le choix du futur entraîneur.

Kane va d’abord terminer l’Euro

Reste désormais à savoir comment Kane va réagir. Fin mai, l’attaquant avait annoncé la couleur dans un entretien avec Sky Sports par rapport à l’attitude de ses dirigeants sur ce dossier. «J’ai donné au club 16 ans de ma vie, donc j’espère que nous pourrons avoir une bonne et honnête conversation», avait lancé le natif de Londres. Autant dire que si Kane souhaite réellement partir, le bras de fer semble inévitable. Il faudra attendre dans tous les cas la fin de l’Euro…

 

Laisser un commentaire